Archétype du véritable village provençal, Saint Remy est le témoin d'un riche passé historique : vestiges romains de Glanum, lieu de naissance de Nostradamus, espace de création et de villégiature de Vincent Van Gogh. Village d'art et de culture, aux traditions séculaires, Saint Remy de provence s'impose comme une destination incontournable pour ceux qui souhaitent découvrir la Provence authentique.

 

A votre disposition, 4 gites de charme :

 Deux gites pour 2 personnes (et éventuellement un enfant) ; un gite pour 2 personnes (voire 4) ; un gite familial pour 6 personnes...

 

 

gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit   gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit

 

gites ruraux en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit   gite rural  en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit

 

 

 

 

 

 

gite  Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit   gites  Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit

 

gites saint remy de provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit   gite saint remy de provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit

 

 

 

 

 gites de France : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit  location gites provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit  location gite provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit  location gites et chambres d'hotes Provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit  gites à louer en Provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit  Alpilles Provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit  la provence : gites en Provence, à 1,4 km de Saint rémy de Provence, face aux Alpilles ; grande piscine ; terrasse ; parking ; à partir de 40 euros la nuit

 

  

Votre location de vacances en gites de charme à Saint Rémy de Provence avec sa grande piscine en face des Alpilles.

 

Retour

 

SAINT REMY DE PROVENCE

 

 

 

 Saint Rémy de Provence    Saint Remy de Provence    saint rémy de Provence    saint rémy de provence    saint remy de Provence    saintrémydeProvence

 

    saint rémy    st rémy de Provence    st remy de Provence    st remy    st remy  Provence

 

  

les gites

l'environnement

la Provence

Situation

 

CONTACT

TARIF

 

gite en Provence

2 personnes

gite en Provence

2 personnes

gite en Provence

2-4 personnes

gite en Provence

6 personnes

 

 

 

SAINT REMY DE PROVENCE   ST REMY DE PROVENCE   SAINT- REMY- DE- PROVENCE   saint-rémy-de-provence

 

saint-remy-de-provence   provence   provence saint remy   provence saint rémy

 

 

 

 

SAINT REMY DE PROVENCE : le charme de la Provence

 

   Situé en plein coeur des Alpilles, Saint Rémy de Provence est un village typiquement provençal qui a su préserver son charme, sa douceur de vivre et ses traditions. Ses belles demeures restaurées avec goût , ses ruelles anciennes subtilement parfumés les jours de marché et son patrimoine historique en font un lieu incontournable pour le visiteur qui souhaite découvrir la Provence...

En flânant tranquillement dans ses rues étroites et sinueuses, vous croiserez de belles fontaines anciennes, d'élégantes boutiques et galeries d'art, des petites places ombragées accueillant d'agréables terrasses de restaurants. De la place Jean Jaurès aux portes de la vieille ville, vous suivrez une longue succession d'hôtels particuliers, des couvents, des chapelles et de somptueuses résidences du XVIIème et XVIIIème siècles.

 

SAINT REMY DE PROVENCE : la Provence de l'art et des artistes...

 

   La beauté des paysages aux alentours de Saint Rémy de Provence et la qualité de sa lumière ont inspiré de nombreux artistes, écrivains et peintres. Le plus célèbre est Vincent Van Gogh qui a peint plus de 150 toiles dans la campagne environnant Saint Rémy de Provence. Une promenade sur les lieux peints par l'artiste vous permettra de découvrir la montagne de St Rémy, les champs de lavande et de coquelicots, les oliviers et les cyprès qui demeurent imperturbables plus d'un siècle après.

Les amateurs de vieilles pierres, d'art et d'élégantes boutiques seront comblés. Les belles propriétés autour de Saint-Rémy et les multiples terrasses ombragées accueillent également depuis de nombreuses années une partie du show-biz. Loin de la foule de la côte, artistes et célébrités peuvent apprécier tranquillement la douce atmosphère de la Provence...

 

SAINT REMY DE PROVENCE : la Provence des vieilles pierres...

 

   Saint Rémy de Provence, ville chargée d'histoire, est bâtie sur l'un des plus anciens sites archéologiques d'Europe : les vestiges du Comptoir de Glanum, fondé au III° siècle avant JC, puis remanié par les romains sous Jules César. Ces vestiges témoignent de manière impressionnante des civilisations qui s'y sont succédées. Vous pourrez y visiter les grands thermes, la longue avenue résidentielle, le temple et la source naturelle d'une véritable cité gallo-romaine datant de 30 à 10 années avant JC.

Le site de Glanum est remarquable par la beauté de son intégration dans le massif des Alpilles, au sud du centre ville actuel de Saint-Remy-de-Provence. Il compte parmi les sites antiques majeurs du Sud de la France, au même titre que Vaison la Romaine, Orange, le Pont du Gard, Nîmes, Arles, ou Marseille. Les plus anciennes traces d'occupation remontent au premier millénaire avant notre ère, comme en témoigne la récente découverte d'un habitat protégé de fortifications datant de l'âge du fer.

La conjonction de la présence de l'eau, de la pierre et des voies de communications favorise l'essor d'un sanctuaire celto-ligure rapidement hellénisé, sans doute sous l'influence de Marseille. Ainsi, à l'époque grecque, Glanum a une double vocation religieuse et commerciale qui sera confirmée par la conquête romaine.

A l'époque impériale, Rome y installe les grands monuments qui caractérisent ses grandes cités : un quartier bas comprenant les thermes, de riches villas, dont la Maison des Antes, la Maison de Cybele et Atys, disposées autour d'une rue centrale ; une zone intermédiaire avec une basilique et des temples dont ceux dédiés à la déesse de la santé Valetudo et à Hercule ; une partie haute plus rétrécie, avec des murs d'enceinte marquant une des entrées de la ville. Les archéologues considèrent que les vestiges de la ville de Glanum devaient représenter une surface 6 à 7 fois supérieure à ce qui est actuellement découvert.

Pour vous restaurer, vous pourrez goûter des plats romains à l'ombre de la Taberna Romana qui offre un beau point de vue sur Glanum et les Alpilles.

 

 Deux monuments importants sont également visibles à proximité du site : l'Arc de Triomphe et le Mausolée des Antiques.

 

   Longtemps seuls vestiges visibles de Glanum, le Mausolée des Jules et l'Arc de Triomphe, plus communément  appelés "les Antiques", marquaient l'entrée monumentale de la ville de Glanum située sur la Via Domitia reliant l'Espagne à l'Italie. Ils figurent parmi les monuments les plus connus qu'ait laissé la civilisation romaine en Europe.

 

Le Mausolée des Jules

 

   Ce monument funéraire date des années 30-20 av. J.C. Il fut élevé par les Julii (descendants d'une des grandes familles romaines) en l'honneur de leur père et et leur grand-père. Particulièrement bien conservé, il doit sa célébrité à sa structure particulière et unique dans l'architecture romaine connue à ce jour : un socle rectangulaire aux quatre faces magnifiquement sculptées, surmonté d'un arc de triomphe à double entrée, sur lequel est érigé un petit temple rond à colonnes et à toiture pyramidale abritant les effigies des deux personnalités à qui il est dédié.

 

L'Arc de Triomphe

 

   Datant des années 20 ap. J.C, l'essentiel de sa partie supérieure a disparu. Restauré au XVIIIe siècle, sa couverture est depuis constituée de lauzes. Il est orné de très beaux reliefs illustrant la conquête des Gaules par César. Les fruits et feuillages, symboles de l'abondance, suggèrent, quant à eux, les bienfaits de la Pax Romana.

 

   Suite logique des fouilles de Glanum, vous visiterez ensuite le centre archéologique installé dans l'hôtel Sade, splendide hôtel particulier du XV° siècle.

Situé rue du Parage au cœur de Saint-Remy-de-Provence, ce musée archéologique est installé dans le très bel hôtel particulier de la famille de Sade (grande famille provençale) datant du XVe siècle. C'est dans ce lieu que vous admirerez les très belles collections archéologiques issues du site de Glanum : sculptures et objets de la vie quotidienne (poteries, monnaies, bijoux). La visite du musée archéologique aide à mieux comprendre la richesse créatrice et l'ingéniosité de l’époque antique, comme par exemple les techniques d'irrigation.

 

   Une grande partie de la ville et des terres agricoles de Saint- Remy-de-Provence doit son réseau d'irrigation actuel aux glaniques (habitants de Glanum). Ainsi, le barrage du Peïroou, premier barrage à avoir été conçu en voûte au premier siècle de notre ère - précurseur des grands barrages modernes -  retient le lac de Saint-Remy. Ce barrage, tout comme les vestiges des aqueducs (dont certains datent de l'époque grecque, 200 ans av. J.C.) sont les témoins les plus remarquables de ce travail d'intelligence dans l'aménagement harmonieux d'un site. Ces deux ouvrages faisaient partie d'un vaste dispositif d'irrigation de l'ensemble du massif des Alpilles, permettant d'alimenter, outre les terres agricoles environnantes, les thermes, la fontaine triomphale de Glanum, les sites de Barbegal (prés de Fontvieille) et d'Arles.

 

SAINT REMY DE PROVENCE : la Provence du patrimoine et de la culture...

 

   La maison natale de Michel de Nostredame, telle qu’on la connaît aujourd’hui rue Hoche en centre ville, n’est qu’un élément d’une demeure beaucoup plus importante datant du début du XVe siècle. Fils aîné de Jaume de Nostredame, riche marchand, puis notaire royal, descendant lui-même d’une riche famille avignonaise d’origine hébraïque récemment convertie au catholicisme, et de Renée de Saint Remy, fille de Jean de Saint Remy, Trésorier de la ville, le jeune Michel de Nostredame a évolué dans le milieu aisé et très cultivé des notables de la ville. Il rejoint vers 20 ans l’Université d’Avignon puis celle de Montpellier où il étudiera la médecine.

 

Le Musée des Alpilles - l'Hôtel Mistral de Mondragon

 

   Situé dans le centre historique du village, le musée est installé dans un ancien hôtel particulier d’époque Renaissance, l’hôtel Mistral de Montdragon. Il abrite une remarquable cour intérieure où veille le buste de Vincent Van Gogh sculpté par Ossip Zadkine.

Véritable promenade dans le temps et dans l’espace, l’exposition permanente permet de mieux comprendre les paysages de la région des Alpilles. Elle évoque les diverses facettes de son patrimoine : faune et flore anciennes (fossiles) et actuelles (plantes des Alpilles, escargots, cigales), exploitation du sous-sol (carrières et poteries), activités agricoles et commerciales millénaires (olivier, vigne, céréales, mouton) et plus récentes (chardon cardère, graines de semence, primeurs), costumes et fêtes traditionnels, tauromachie de type camarguais.

Elle se termine par deux salles consacrées à la typographie et à  l’estampe, expression de la nouvelle orientation de l’établissement vers les œuvres sur papier et la gravure contemporaine

 

L'église Saint-Martin

 

Située au cœur historique du village qu'elle domine de son volume imposant, l’église est constituée d’éléments d’époques diverses. On sait qu’elle existait déjà en 1122, puis fut agrandie et embellie en 1331 sur décision du Pâpe d’Avignon Jean XXII qui fit transformer ce prieuré en collégiale. L’édifice s’effondre dans la nuit du 29 août 1818 et seul subsiste le clocher du début du XIVe siècle, au pied duquel se trouve la chapelle de style flamboyant des Renaud d’Alleins. Cette église est reconstruite en 1821 dans le style néogrec.

 

Le Buffet d’Orgues

 

Considéré comme un des chefs-d'oeuvres de la facture contemporaine, ce magnifique buffet d’orgues permet le déroulement du Festival Organa qui réunit chaque année, de juillet à septembre, les meilleurs titulaires de grandes orgues à travers le monde. Ce festival, dont les concerts gratuits ont lieu chaque samedi à 17h les mois de juillet, août et septembre, est exceptionnel par l’excellente qualité acoustique et la virtuosité de ses interprètes.

 

Le monastère Saint-Paul de Mausole

 

Célèbre pour avoir accueilli Vincent Van Gogh de mai 1889 à mai 1890, ce couvent est avant tout un des très beaux monuments religieux de Provence. Son nom est dû à sa proximité du Mausolée des Julii. Une église existait à cet emplacement au Xe siècle et, peut être, depuis l’origine du christianisme à Saint-Remy-de-Provence. Reconstruite aux XIe et XIIe siècles, elle évolue au fil des siècles, constituant un ensemble remarquable : le cloître, l’un des plus beaux de Provence, est adossé à une église du plus pur style roman (sauf la façade plus récente du XVIIIe siècle), surmontée d’un clocher hérité de la tradition lombarde, marqué par l’exemple de Sainte Trophime d'Arles. Les moines franciscains, de l’ordre mendiant des Observantins, sont les premiers à y accueillir des malades psychiatriques. Cet endroit, qui frappe le visiteur par sa grande sérénité, est devenu un établissement hospitalier dont la visite est soumise au respect de la quiétude des lieux. Vous comprendrez pourquoi Vincent van Gogh a tant aimé ce lieu en y réalisant plus de 150 toiles qui comptent parmi les plus célèbres.

 

Le Centre d’Art Présence Vincent Van Gogh

 

Le Centre d’Art Présence Vincent Van Gogh, situé dans l’Hôtel Estrine, est un lieux incontournable  de Saint-Remy-de-Provence. Il présente dans son premier niveau un hommage permanent au peintre, avec chaque année une exposition sur un thème différent à l’aide de reproductions de ses tableaux en tailles réelles et un diaporama. Les étages supérieurs sont consacrés à plusieurs expositions par an, ayant pour objectif de faire découvrir au public international des artistes contemporains. Des affiches, des catalogues et des monographies sont également édités par le Centre d’Art Présence van Gogh et mis en vente à la boutique.

 

L’Hôtel Estrine

 

Cet hôtel du XVIIIe siècle, chef’d'oeuvre d’harmonie architecturale, est l'un des plus beaux de Provence. Situé au cœur de la ville, il a été construit en 1748 par Joseph de Pistoye, juge seigneurial représentant le Prince de Monaco, également Marquis des Baux et Seigneur de Saint Remy de Provence. En 1988, il fut restauré et reçu le Grand Prix du Patrimoine de la Fondation de France. Il abrite le Centre d’Art Présence Vincent Van Gogh où sont organisées chaque année de très belles expositions consacrées à Vincent Van Gogh et à l’art contemporain

 

La donation Mario Prassinos

 

Cette donation, faite à l’Etat français, possède 108 tableaux, dont les 11 Peintures du Supplice, exposées en permanence dans la chapelle Notre Dame de Pitié. L'oeuvre très calligraphique et mystique du peintre Mario Prassinos, inspirée par l’arbre, la nature et les Alpilles, se marie avec le travail des sculpteurs et tailleurs de pierres qui ont bâti cette très belle chapelle. Il se dégage de cet ensemble une émotion baignée par la spiritualité du lieu. Située à proximité de l’Office du Tourisme, au sud du centre ville en direction des Antiques, sa visite est gratuite.

 

L'ancien Hôtel de Lubières - La Maison de l'Amandier

 

L’Hôtel de Lubières, datant du XVIIe siècle, est accessible par le boulevard Marceau, en centre ville. Une partie du bâtiment, dont le très bel escalier à vis qui dessert les deux étages, abrite la Maison de l’Amandier.

 

Le Mas de la Pyramide

 

Situé dans le cadre des carrières antiques près de Glanum et de Saint Paul de Mausole, ce mas troglodyte tire son nom d’un monolithe en calcaire d’une vingtaine de mètres de haut que les carriers appelaient la “Pyramide“. Il est aujourd’hui aménagé en musée agraire où plus de trois siècles de vie et de métiers agricoles sont rassemblés et présentés par “Lolo“ Mauron, personnalité incontournable de Saint-Remy-de-Provence.

 

La Chapelle Saint-Roch

 

Après 1720, les habitants décident d’ériger une nouvelle chapelle à Saint-Roch (Saint Patron des jardiniers et protecteur contre la peste) dans le Quartier des Jardins, épargné par la peste. Cette jolie chapelle est entourée de champs cultivés, au milieu d’un paysage plein de charme.

 

L’Hôtel de la famille de Sade

 

Au cœur de la ville ancienne, ce très bel hôtel particulier abrite désormais le Musée Archéologique dont la visite est indissociable de celle de Glanum. Construit sur les ruines d’un monument gallo-romain, il fut d’abord un prieuré, avant de devenir la première église paroissiale de Saint Remy. Utilisé ensuite comme grenier à grain par l’évêque d’Avignon, c’est au XVe siècle qu’Hélène Hugolin de Fos entreprend la construction d’un hôtel particulier, relié à la demeure familiale par un arceau tendu sur la rue et existant toujours. Le mariage qui unira quelques années plus tard Agnette Hugolin de Fos et Balthazar de Sade, issus de deux grandes familles de Provence, les verra s’installer dans cet hôtel. Cette famille, n’ayant qu’un rapport lointain avec le célèbre Marquis, occupera pendant trois siècles de hautes fonctions en Provence et auprès de la Couronne.

 

La Chapelle Notre-Dame de Pitié

 

Cette très belle église, déjà mentionnée en 1525, mais existant antérieurement, fut agrandie en 1651 à l'initiative des consuls pour ériger un autel à Saint Remy, patron de la ville, et à Saint-Roch, protecteur et guérisseur de la peste qui ravage alors la Provence. L'église, située à la sortie sud du centre ville, à proximité de l’Office du Tourisme, abrite l’œuvre du peintre Mario Prassinos.

 

SAINT-REMY-DE-PROVENCE : un parfum de Provence alentour...

 

Saint-Remy-de-Provence est un excellent point de départ à la découverte de la Provence environnante, de ses villages baignés de soleil et de ses merveilles.

La richesse d'un patrimoine culturel, historique et architectural exceptionnel...

La beauté de paysages façonnés par le temps, la main de l'homme et l'histoire...

La douceur de vivre, la jovialité et l'hospitalité de ses habitants...

C'est la Provence des Alpilles, du Pays de Durance et de la Montagnette...

 

Le Château de Roussan

  

Situé à la sortie ouest de Saint-Remy-de-Provence, sur la route de Tarascon, son premier propriétaire connu est le capitaine Bertrand de Nostredame, frère de Michel de Nostredame. Il est transformé plus tard par Melchior-Jacques de Joanis, conseiller du Roi et prend la forme du château actuellement connu. Au XIXe siècle, le parc est aménagé en utilisant l’ancien aqueduc romain menant l’eau d’Eygalières jusqu’à Arles. Le Château de Roussan est devenu un hôtel touristique, visitable exceptionnellement, dont il convient de respecter la quiétude de la clientèle.

 

Le Château des Alpilles

 

 Pouvant être aperçu de la route et datant du XIXe siècle, le Château des Alpilles est une très belle demeure bourgeoise entourée d' un parc illustrant parfaitement l’art de vivre au siècle dernier. Il est situé à l'ouest de Saint Rémy de Provence.

  

L’Hôtel Mistral de Montdragon

 

A proximité de l’Hôtel de Sade, l’Hôtel Mistral de Montdragon abrite le Musée des Alpilles. Il s’agit d’un des plus beaux musées en Provence consacré à l’art populaire, au patrimoine rural et industriel. Ce magnifique hôtel particulier, richement sculpté, a été construit au XVIe siècle par la famille Mistral de Montdragon, puis occupé ensuite par des religieuses ursulines avant de devenir l’Hôtel de Ville jusqu’en 1689. Ayant connu ensuite plusieurs propriétaires, il est racheté par la Ville en 1921 pour y installer le “Museon Sant Roumieren” dont le premier conservateur, Pierre de Brun, a donné son nom au musée actuel.

 

 

 

gite 2 personnes gite 2 personnes gite 2-4 personnes gite 6 personnes l'environnement la Provence  Saint Rémy de Provence Situation infos voyage en Provence idées de balades aux alentours de Saint Rémy de Provence

liens et partenaires gites Provence Gites Provence Alpilles Luberon Camargue gites et chambres d'hotes de France gites et Provence gites saint remy de provence

 Ce site est indépendant et n'a aucun lien avec les Gîtes de France, tout autre organisme ( clevacances, vvf ... etc. ), guides (le Guide du routard, le Petit Futé, les Guides Bleus, le guide Michelin, les guides bleus évasion...), ou encore office de tourisme de Saint Remy de Provence.